Comprendre et traiter la dépression mélancolique en acupuncture

LES MUCOSITÉS TROUBLENT LES ORIFICES DU CŒUR : À PROPOS D’UNE OBSERVATION DE DÉPRESSION MÉLANCOLIQUE (DIANZHENG)

WADO 2018 : Paris, Cité des sciences et de la technique

1.            INTRODUCTION

1.1 DÉNOMINATION

Comme en médecine occidentale, la médecine chinoise (zhongyi) différencie la dépression commune ou réactionnelle, de la dépression mélancolique dite endogène. Cette dernière est plus grave.

La dépression commune fait partie des cadres cliniques de yuzheng ou syndromes de blocage du qi. Son syndrome originel est la Stagnation du qi du Foie.

La dépression mélancolique correspond à la maladie (bing) dianzheng ou folie civile. Le syndrome originel est les Mucosités troublent les Orifices du Cœur. L’affection peut se manifester d’une manière unipolaire ou faire partie du trouble bipolaire. Il alterne phases maniaques, kuangzheng ou folie militaire, et dépressives, dianzheng ou folie civile.

Dans le cadre des dépressions, les Mucosités qui stagnent dans le Cœur se retrouvent dans deux circonstances.

– Lors d’un yuzheng survenant dans un contexte de zangzao équivalent de l’hystérie.

– Lors d’un dianzheng contexte beaucoup plus grave. Il sera étudié ici.

1.2 CORRESPONDANCES OCCIDENTALES

L’accumulation de Mucosités (tan) invisibles (wuxing) au Cœur est un syndrome grave. Il est pourvoyeur d’importants déséquilibres psychiques et organiques.

Nous avons répertorié les Mucosités qui troublent les Orifices du Cœur dans six pathologies. Elles ne sont pas forcément exhaustives.

Dianzheng correspond la dépression mélancolique qui n’est pas obligatoirement une psychose.

Dianzheng correspond à l’ensemble des psychoses yin.

Xianzheng correspond à l’épilepsie.

Chidai correspond à la démence.

Zhongfeng, attaque de Vent, correspond à l’hémiplégie (ou apoplexie) avec perte de connaissance.

– Le coma hypothyroïdien n’est plus vu actuellement.

2.            PHYSIOLOGIE

2.1 LES SUBSTANCES

Le qixue et le yin-yang des Viscères (zang) sont les supports de l’activité mentale.

2.2 LES VISCÈRES (ZANG)

La maladie dianzheng intéresse le Cœur, la Rate, le Foie et, pour la polarité de l’affection, les Reins.

– Le Cœur est le maître de l’Esprit (shen), des sentiments et émotions (qiqing), de l’Énergie et du Sang (qixue) et des Organes (zangfu).

– La Rate transporte et transforme (fonction yunhua) l’Énergie (qi), le Sang (xue) et les Liquides organiques (jinye). Dans le Ciel postérieur (houtian), elle est la source de production du qixue acquis. La force de son qi permet de chasser l’Humidité et les Mucosités du corps. Conjointement à l’Estomac qui abaisse l’impur (zhuo) dans les Orifices inférieurs (xiaoqiao), la Rate ascensionne le pur (qing) dans les Orifices supérieurs (shangqiao).

– Le Foie assure la libre circulation du Sang et de l’Énergie (fonction shuxie).

– Les Reins sont détenteurs du jingyin et du jingyang inné du Ciel antérieur (xiantian). Il existe une coopération du qi et du yangentre l’acquis la Rate et l’inné des Reins.

3.            CAUSES, PHYSIOPATHOLOGIE ET EXTRAITS DE TEXTES

3.1 CAUSES

Elles sont liées aux troubles des sentiments et se retrouvent dans les trois syndromes (zheng) du dianzheng.

– Les excès de pensée, de soucis et obsessions blessent le qi de la Rate.

– En plus des pensées, soucis et obsessions, toutes les émotions excessives, répétées et aiguës deviennent des sentiments pathologiques qui peuvent blesser le qi, le Sang, le yin et le yang du Cœur. Le shen quitte sa demeure, le shenming est blessé, l’impur (zhuo) monte et stationne dans le Cœur.

– Frustration, insatisfaction et ressentiment entraînent une Stagnation du qi du Foie. Associée au Vide de qi de Rate, cette dysharmonie favorise la production et la stagnation des Mucosités-Glaires. Elles montent au Cœur et y stationnent.

– Puisque les Reins sont impliqués dans la polarité de l’affection, son sentiment correspondant, la peur, nuit à ce zang. Elle perturbe l’équilibre du yin et du yang.

3.2 PHYSIOPATHOLOGIE

Pour que des Mucosités stationnent dans le Cœur, trois mécanismes sont toujours présents.

– La faiblesse du shen liée aux troubles émotionnels est l’arrière-fond qui permet l’accumulation de l’Énergie perverse des Mucosités.

– Le Vide de qi de Rate est la Source des Mucosités. Elles sont de l’impur qui monte au Cœur.

– La Stagnation du qi du Foie ralenti suffisamment l’ensemble pour favoriser l’accumulation des Mucosités dans le Cœur.

3.3 EXTRAITS DE TEXTES

Plusieurs extraits de textes évoquent la mélancolie dianzheng.

Lingshu, 4 : Lorsqu’une émotion provoquée par la mélancolie ou la peur dépasse les limites supportables, le Cœur sera touché.[3]

Lingshu, 8 : Le Cœur abrite l’Esprit. Si la peur ou la réflexion sont excessives, l’Esprit sera blessé.[3]

Lingshu, 8 : Le Cœur emmagasine le pouvoir de faire battre le pouls. L’Esprit, représentant les facultés mentales, dépend de ce pouvoir. Si le qi du Cœur est déficient, l’homme aura tendance à être accablé de chagrin.[3]

Lingshu, 10 : Quand le qi du méridien de l’Estomac est envahi par le qi pervers externe, (…) le malade refuse de voir des gens, il déteste la lumière et a horreur du son émis par les objets en bois ; il a des palpitations et il est enclins à se confiner dans une pièce.[3]

Lingshu, 34 : Si le qi du yang clair, qui doit remonter pour prendre sa place dans la région du yang, reste bloqué dans la région du yin et si le qi du yin trouble, qui doit descendre pour prendre sa place dans la région du yin, reste bloqué dans la région du yang, chacun envahissant le territoire de l’autre (…), le yin et le yang, le Sang et le qi, les éléments clairs et troubles ne peuvent plus contrôler leur propre région et se désorganisent. (…) Quand la fonction du qi se désorganise dans le Cœur, le patient ressent des douleurs dans le Cœur, il ne peut plus parler et baisse la tête ; il reste immobile et silencieux. (…) Quand le qi se désorganise dans le Cœur, on doit puncturer le point shenmen (C7), le point « Rivière » du Cœur et le point daling (EC7), le point « Rivière » sur le méridien de l’Enveloppe du Cœur.[3]

Lingshu, 49 : L’anxiété et la tristesse (you chou), les pensées et les soucis (si lu) blessent le Cœur.[16]

Lingshu, 54 : Lorsque le Sang et le qi sont équilibrés, le ying (nutritif) et le wei (défensif) circulent librement. Les 5 Organes étant formés, le shenqi (Énergie spirituelle) réside dans le Cœur. Les âmes hun (spirituelle) et po (sensitive) sont déjà couplées (Les principes vitaux symbolisent les facultés mentales).[17]

Lingshu, 66 : Les soucis (excessifs) et les idées (bouillonnement des idées) lèsent le Cœur.[17]

Suwen, 49 : La tendance à rester isolé dans une chambre fermée est causée par la lutte entre les Énergies du yin et du yang. Au moment où l’Énergie du yang s’épuise et celle du yin reste en revanche dans un état puissant, ceci provoque le phénomène précédent.[5]

Suwen, 62 : L’état d’insuffisance [du shen] provoque la tristesse.[5]

Nanjing, 59e difficulté : Au commencement de la démence, les pensées ne sont pas joyeuses. [Le malade] fait des chutes avec un regard fixe. Les pouls des 3 positions yin et yang sont tous exubérants. [6][22]

4.            CADRES CLINIQUES (ZHENG)

Il existe trois formes internes.

Stagnation de qi et Mucosités : forme Plénitude.

Vide de qi et Mucosités-Humidité : forme avec mélange de Vide et de Plénitude.

Vides de qi et de Sang : forme Vide.

La polarité de toutes ces formes peut être teintée de Froid et/ou Chaleur selon les Vides des Reins.

5.            SÉMIOLOGIE

– La sémiologie est tournée vers le ralentissement et le yin.

– Des formes avec symptômes et signes de Chaleur mélangée sont possibles.

– On ne peut exclure un Froid.

5.1 SYMPTOMATOLOGIE

Stagnation de qi et Mucosités 

– Aboulie : aphasie, marmonnement, visage fixe et inexpressif, léthargie, dépression, introversion, hébétude.

– Mucosités : raclement de la gorge.

Vide de qi et Mucosités-Humidité 

– Mucosités-Humidité : hallucination auditive et visuelle, rires nerveux, dévalorisation, oppression de la poitrine, pleurs et marmonnements solitaires.

– Vide de qi de Rate : asthénie, inappétence et selles molles.

Vides de qi et Sang 

Il s’agit d’un Vide de Sang du Cœur et de qi de Rate.

– Vide de Sang du Cœur : insomnie, rêves abondants perturbant le sommeil, troubles de l’attention et de la concentration, perte de mémoire, confusion mentale ; pleurs, tristesse et grande souffrance morale ; palpitations, frayeur au moindre bruit ou événement.

– Vide de qi de Rate : asthénie, inappétence et selles molles.

5.2 POULS

Stagnation de qi et Mucosités

Huan (souple) de Rate et hua (glissant) de Mucosités spécifiquement aux Barrières (production des Mucosités par la Rate pour la Barrière droite) et aux Pouces (Mucosités du Cœur pour le Pouce gauche).

– Chen (profond) d’affection interne.

Xian (tendu) de Stagnation de qi.

Vide de qi et Mucosités-Humidité

Hua (glissant) de Mucosités.

Xi (fin) ou ruo (faible) de Vide.

Vide de qi et de Sang

Xi (fin), ruo (faible) et wuli (sans force).

5.3 LANGUE

Stagnation de qi et Mucosités

– Humidité : grosse.

– Mucosités : enduit gras et blanc.

Vide de qi et Humidité-Mucosités 

– Vide de qi de Rate : pâle ou ivoire ou jaune fané.

– Humidité : parfois gonflée.

– Mucosités : enduit gras et blanc.

Vide de qi et de Sang

– Vide de qi et de Sang : pâle.

– Parfois gonflée (car il peut y avoir de l’Humidité ?).

6.            TRAITEMENT

6.1 PRINCIPES

Fréquence

Le traitement des Mucosités au Cœur doit être régulier et fréquent. On préconise une à plusieurs séances par jour pendant plusieurs mois jusqu’au réveil de la conscience. Cette fréquence est difficilement applicable en Occident. Le plus souvent, nous complétons l’action des médicaments allopathiques des patients qui consultent après prescription médicale.

Règles et manipulations d’aiguilles

– Chasser les Mucosités du Cœur, mobiliser le qi, abaisser l’impur qui monte, éliminer l’Humidité et transformer les Mucosités demandent une dispersion.

– Régulariser le qi et le yang de la Rate dépend du cas de figure. On peut tonifier, réchauffer ou harmoniser tous les points ; ou encore, tonifier/réchauffer/harmoniser certains points et disperser d’autres.

– Tonifier le qi de la Rate et nourrir le Sang du Cœur demandent une tonification et un réchauffement.

– La manipulation des autres syndromes est variable : on mobilise la Stagnation de qi du Foie et la Stase de Sang par la dispersion, on nourrit le yin des Reins par la tonification, on renforce le yang des Reins par la tonification et le réchauffement, on harmonise vers le bas les points du front qui calment le shen.

– La pharmacopée chinoise peut être associée.

Les 13 points gui de Bianqiao 

– Dans certains cas, on peut puncturer les 13 points gui de Bianqiao dans l’ordre suivant : renzhong 26DM, shaohang 11P, yinbai1Rte, daling 7MC, shenmai 62V, fengfu 16DM, jiache 6E, chengjian 4RM, jianshi 5MC, shangxing 23DM, huiyin 1RM, quchi11GI, haiquan (frein de la langue).[12][19]

– Dans d’autres cas, on peut associer certains points gui au traitement des syndromes.

6.2 TRAITEMENT DES SYNDROMES

Stagnation de qi et Mucosités

Le traitement tient compte de tous les syndromes et de tous les mécanismes cités. Quel que soit le traitement des Mucosités-Glaires, nous appliquons constamment les quatre règles ci-dessous. Elles régularisent la montée du pur et la descente de l’impur, ouvrent les Orifices, renforcent le Cœur et le shen pour réveiller la conscience.

  1. Chasser les Mucosités-Glaires de l’endroit où elles se trouvent, ici, le Cœur.
  2. Régulariser le qi et/ou le yang de la Rate pour l’aider à chasser l’Humidité et transformer les Mucosités : disperser en cas de Plénitude, tonifier et/ou réchauffer en cas de Vide, harmoniser ou associer tonification et dispersion sur des points différents.
  3. Transformer les Mucosités-Glaires en sélectionnant fenglong 40E.
  4. Traiter les syndromes associés. Il s’agit ici d’abaisser l’impur (zhuo) qui monte, mobiliser la Stagnation du qi du Foie et la Stase de Sang, tonifier les différents Vides des Reins.

– La manipulation est une dispersion des trois premiers groupes de points et de ganshu 18V, une harmonisation vers le bas du dernier groupe.

Baihui 20DM, renzhong 26DM : abaissent l’impur qui monte, ouvrent les Orifices et calment l’Esprit.

Xinshu 15V, jianshi 5MC, shenmen 7C : chassent les Mucosités du Cœur et éliminent sa Chaleur si besoin est, calment les sentiments et le shen, renforcent et réveillent la conscience.

Pishu 20V, fenglong 40E : éliminent l’Humidité et transforment les Mucosités.

Ganshu 18V : mobilise la Stagnation du qi du Foie.

Shenting 24DM, benshen 13VB, toulinqi 15VB : harmonisés vers le bas, traitent les alternances maniaco-dépressives selon Macciocia.

Autres points :

– La manipulation est une dispersion des quatre premiers points, une tonification dernier groupe.

Geshu 17V : en cas de Stase de Sang.

Daling 7MC : chasse les Mucosités du Cœur et clarifie sa Chaleur.

Taichong 3F : mobilise la Stagnation du qi du Foie.

Anmian : PEM qui favorise le sommeil. 

Pishu 20V, zhongwan 12RM : tonifient le qi de la Rate pour l’aider à chasser l’Humidité et transformer les Mucosités.

Vide de qi et Mucosités-Humidité

– Le traitement précédent est appliqué, on tonifie le qi acquis et inné en plus.

Zusanli 36E, guanyuan 4RM, qihai 6RM : tonifiés et réchauffés, ils renforcent l’Énergie véritable (zhengqi), c’est-à-dire le qiacquis et inné qui s’entretiennent l’un, l’autre. On constate que pour la Rate, la double action est entreprise sur des points différents : disperser l’Humidité au pishu 20V, tonifier le qi au zusanli 36E.

Tinggong 19IG : hallucinations auditives.

Jingming 1V : hallucinations visuelles.

Vides de qi et de Sang

– Dans ce cas, il faut tonifier le qi de la Rate pour produire le Sang, nourrir le Sang du Cœur, calmer le shen. Il ne faut pas oublier les Reins qui représentent l’aspect inné du Sang.

– La manipulation est une tonification et un réchauffement de tous les points.

Xinshu 15V, juque 14RM, shenmen 7C : la puncture beishu-mu et yuan du Cœur nourrit le Sang du Cœur et renforce le shen.

Pishu 20V, zhangmen 13F, zusanli 36E, sanyinjiao 6Rte : associées aux autres points, la puncture beishu-mu de la Rate tonifie son qi pour produire le Sang lequel va au Cœur. Le réchauffement de sanyinjiao 6Rte doit être discuté selon le degré de Vide de yin.

Baihui 20DM : ascensionne le qi et le Sang à la tête pour nourrir le cerveau, ouvrir les Orifices, éclaircir le shen.

Mingmen 4DM : nourrit l’inné des Reins et renforce le chongmai mère du Sang.

Autres points :

– La manipulation est une tonification avec réchauffement des trois premiers points, une tonification du quatrième.

Jueyinshu 14V : le point beishu de l’Enveloppe du Cœur complète les actions précédentes sur le Cœur. 

Geshu 17V : tonifie le Sang.

Tongli 5C, neiguan 6MC : nourrissent le Sang du Cœur. 

Taiyuan 9P : en cas de tristesse excessive qui dépend du Poumon.

7.            OBSERVATION CLINIQUE

7.1 DESCRIPTION

Il s’agit d’un patient qui a été traité pendant plus de deux ans régulièrement pour un adénome de la prostate mélangeant Humidité-Froid avec Humidité-Chaleur, Vide de yin avec Vide de yang des Reins. Suite au décès de son chat, il se sent envahit par une tristesse et un sentiment dépressif. Le patient se plaint de ne plus pouvoir rien faire, être aboulique et assis pendant des heures sans le moindre désir. Il s’endort facilement et se réveille la nuit. À l’examen, son visage et son regard sont fixes, sa voix monocorde, son état stuporeux. Il n’y a ni délire ni hallucination. Le pouls droit est xian (tendu), huan (souple) et hua (glissant) sur les trois loges. Le pouls gauche est plus xi (fin). La langue est grosse partout même sur la zone antérieure qui est rouge, avec un enduit jaune sec et des taches mauves postérieures.

7.2 DIAGNOSTIC

L’état stuporeux et léthargique permet de poser le diagnostic de dépression mélancolique (dianzheng) due au syndrome Vide de qiet Mucosités-Humidité. En principe, l’endormissement facile avec réveil nocturne est dû aux Mucosités.

– Il y a un Vide car le pouls gauche est xi (fin) ;

– il y a une Chaleur car l’enduit est jaune et sec ;

– cette Chaleur est dans Cœur car le bout de la langue est rouge ;

– la Stase de Sang est présente, montrant la transformation de la Stagnation de qi.

– Aucun Froid n’est retrouvé.

7.3 PREMIER TRAITEMENT ET ÉVOLUTION

Règles

– Toutes les règles décrites ci-dessus sont appliquées.

– Les fonctions des points sont censées être connues.

– Pour l’acquis de la Rate, nous dispersons l’Humidité avec pishu 20V et tonifions le qi avec zusanli 36E.

– Pour l’inné des Reins qui soutient l’acquis, nous tonifions guanyuan 4RM et qihai 6RM.

Associations de points

– La manipulation est une dispersion des quatre premiers groupes de points et une tonification du cinquième groupe.

Baihui 20DM, renzhong 26DM : abaissent l’impur qui monte, ouvrent les Orifices et calment l’Esprit.

Xinshu 15V, shenmen 7C, jianshi 5MC : chassent les Mucosités et clarifient la Chaleur du Cœur, calment l’Esprit et les émotions, réveillent l’Esprit et favorisent le sommeil.

Geshu 17V, ganshu 18V : mobilisent la Stagnation de qi et la Stase de Sang.

Pishu 20V, fenglong 40E : éliminent l’Humidité source des Mucosités et les transforment.

Zusanli 36E, guanyuan 4RM, qihai 6RM : tonifient le qi acquis et inné afin de permettre à la Rate de chasser l’Humidité et transformer les Mucosités.

Évolution

Nous avons pu faire quatre séances sur huit jours, ce qui a rapidement fait régresser le syndrome dépressif, rétabli le sommeil et favorisé l’action. Le patient dira que nous l’avons « sorti de la mort ». Cependant, après la 4e séance, l’affection a récidivé.

7.4 DEUXIÈME TRAITEMENT ET ÉVOLUTION

– Plutôt que de modifier la formule de points, nous décidons de réchauffer zusanli 36E, guanyuan 4RM et qihai 6RM pour augmenter plus intensément le qi. L’amélioration a été immédiate.

– Et encore, une bouche et gorge sèches avec soif a fait rajouter sanyinjiao 6Rte en tonification, ce qui nourrit le yin et renforce le qi de la Rate.

– Sur le plan évolutif, l’amélioration a duré 1 mois.

7.5 TROISIÈME TRAITEMENT ET ÉVOLUTION

Un mois après le deuxième traitement, le patient trouve qu’il manque d’entrain, de difficulté à agir. La décision de renforcer la volonté (zhi) des Reins est prise. Nous remplaçons guanyuan 4RM et qihai 6RM par zhishi 52V en tonification chauffée et shenshu 23V en tonification.

Cette fois-ci l’amélioration est plus nette et pour le moment, le traitement est continué tel quel.

8.            CONCLUSION

Ce dianzheng a pu être diagnostiqué et traité rapidement, ce qui est une indication plus facile pour l’acupuncture.