Anémie cancer et acupuncture

TRAITEMENT DE L'ANÉMIE DES PATIENTS CANCÉREUX INDUITE OU NON PAR LA CHIMIOTHÉRAPIE ET LA RADIOTHÉRAPIE

XVII JOURNÉES DE FORMATION FAFORMEC, BORDEAUX – 2013

1.1 INTRODUCTION

Les chimiothérapies et radiothérapies des patients cancéreux induisent parfois une anémie qui empêche la poursuite du traitement. L’association de points donnée ci-dessous peut augmenter la formule sanguine : globules blancs, globules rouges et plaquettes. Elle a biologiquement prouvé son efficacité sur une patiente atteinte d’un cancer de la thyroïde avec multiples métastases, ce qui a permis la poursuite de la chimiothérapie, sans préjuger du pronostic vital qui est ici engagé. L’acupuncture a continué de remonter la formule sanguine, quand bien même tout traitement a été arrêté, la patiente étant considérée au-delà de toutes ressource thérapeutique. Quelques jours après la fin de l’écriture de cette intervention, elle est d’ailleurs décédée.

1.2 PHYSIOLOGIE DE LA PRODUCTION DU SANG

La production du sang dépend de quatre facteurs principaux.

  1. Le jing des Moelles (shui) correspondant à l’Essence yin (jingyin) contenu dans les Reins. En effet, le  jing des Reins coopère avec l’acquis de la Rate et se transforme en Sang (xue) dans le Foie.
  2. La production de yingqi nourricier, à partir des aliments et des boissons, dans la Rate et l’Estomac.
  3. Les Essences subtiles des boissons et des aliments (shuigu jingwei), provenant de la montée du yingqi dans le Poumon, pour être transformé en Sang dans le Cœur. [1] On dit que le Cœur rougit le Sang. 
  4. Les Liquides organiques (jingye).

1.3 DESCRIPTION

 

Formule de six points :

pishu 20V, qihai 6RM, zusanli 36E, sanyinjiao 6Rte, geshu 17V, xuanzhong 39VB.[2]

 

1.3.1 Principe thérapeutique.

Le principe thérapeutique est de tonifier le qixue :

  • tonifier le qi acquis de la Rate et de l’Estomac pour produire les Liquides organiques et le Sang,
  • nourrir le Sang par les points spécifiques,
  • tonifier le qi qui commande le Sang,
  • renforcer le jing inné qui soutient l’acquis.

1.3.2 Manipulations d’aiguilles et fréquences du traitement.

  • En cas de chimiothérapie, la manipulation est une tonification et un réchauffement de tous les points.
  • En cas de radiothérapie source de chaleur, le réchauffement doit être discuté en fonction du contexte clinique.
  • En cours de traitement par chimiothérapie ou radiothérapie, la fréquence des séances doit être rapprochée, deux fois par semaine est un minimum.

1.3.3 Points.

  • Pishu 20V, zusanli 36E, sanyinjiao 6Rte : tonifient le qi acquis de la Rate et de l’Estomac pour produire le Sang.
  • Geshu 17V (réunion du Sang – xuehui -) : tonifie le Sang.
  • Qihai 6RM (mer de l’Énergie – qihai -) : tonifie le qi qui commande le Sang.
  • Xuanzhong 39VB (mer des moelles – suihai -) : renforce la moelle dépendante des Reins, et l’inné, ce qui soutient l’acquis.

1.4 VARIATIONS 

  • La manipulation est une tonification avec réchauffement des quatre premiers points, une harmonisation du cinquième et une tonification du sixième.
  • Xinshu 15V, gaohuangshu 43V: respectivement, nourrissent le Sang du Cœur et renforcent le qixue et le yinyang, ce qui complète les points précédents si besoin. Nous les rajoutons surtout quand il y a un moral bas, voire un facteur dépressif avec peurs ou paniques, afin de calmer fortement l’Esprit.
  • Dazhui 14DM (mer de l’Énergie – qihai -), danzhong 17RM (mer et hui de l’Énergie) : on peut choisir parmi ces points pour tonifier le qi qui commande le Sang.
  • Mingmen 4DM (renforce le jing) : on peut rajouter ce point pour renforcer l’inné.
  • Xuehai 10Rte: en harmonisation, pour tonifier le Sang.
  • Taixi 3R : en cas de Chaleur par Vide de yin.

[1] Lingshu, 18.

[2] Nous avons construit cette formule à partir des quatre points zusanli 36E, sanyinjiao 6Rte, xuanzhong 39VB et xuehai 10Rte, issus de l’ouvrage « Formules magistrales en acupuncture traditionnelle », Lin Shishan (traducteur). Cocheren: Institut Yin-Yang; 1994, p. 366.